Domaine Paindavoine | Les Chroniques du Domaine Paindavoine, Centre d'affaires à Lille
Les Chroniques du Domaine Paindavoine, Centre d'affaires à Lille
Centre d'affaires à Lille, bureaux à louer, pas cher, bureau professionnel, location, centre ville
20215
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-20215,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.5,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

LES CHRONIQUES DU DOMAINE PAINDAVOINE

Ces chroniques sont publiées à dates irrégulières, plusieurs fois par an selon l’inspiration des gestionnaires du Domaine Paindavoine… Mais aussi chaque fois qu’un événement marquant mérite d’être relevé !

C’est un peu comme le « journal » des locataires du centre d’affaires.

Nous vous y informons sur l’activité du site, les arrivants et leur activité, les évènements du quartier et nos activités culturelles… ou pas.

Nous y poussons parfois des « coups de gueule » et précisions, face aux problèmes rencontrés, les solutions adoptées…

La Chronique du mois

Lille, avril 2018

Chers locataires,

 

Le beau temps n’était pas là… mais nous étions en plein chantier.

 

  • Les bureaux de « Linéas » et les couloirs de l’étage sont équipés de nouveaux faux plafonds avec éclairage Led.

  • Le rez-de-chaussée est en cours et se termine.

  • Le Wifi va être en place dans la salle de réunion Jacques Paindavoine comme dans l’espace « rencontre-détente ».

  • Pour mémoire, une ligne Fibre dédiée au Domaine a été tirée. C’est la seule du quartier semble t’il. Vous pouvez y souscrire auprès de nous si vous le souhaitez. Elle est sécurisée et beaucoup plus rapide que votre traditionnelle connexion ADSL.

  • Une douche est maintenant à votre disposition au rez-de-chaussée du Domaine, bien utile après votre footing de mi-journée ou pour pouvoir vous rafraîchir lorsque vous aurez choisi de venir en vélo cet été. D’ailleurs, le garage à vélo va être modifié et déplacé pour une meilleure accessibilité.

  • Au rez-de-chaussée, les persiennes sur rue sont automatisées, pour leur ouverture et fermeture, avec horloge centrale mais vous pouvez aussi intervenir de vos bureaux selon vos besoins…

  • De nouvelles tables de jardin sont arrivées et en place dans le parc (4 en tout). Il faut croire en l’été qui vient ! Le jardin, lui, resplendit de ses fleurs et les sculptures en place ont reçues leurs plaques de signature et d’information.

 

Parallèlement :

 

  • La nouvelle équipe de ménage s’est mise en place au début du mois. C’est un complément cohérent de la nouvelle équipe jardin (même responsable).

Nos espaces communs sont donc entretenus de manière complémentaire.

Il faut prévoir un temps de rodage… faites moi remonter vos problèmes… ?

  • Nous avons aussi de nouveaux locataires et nos couloirs sont pleins de nouvelles têtes. Bienvenue à tous.

  • L’espace de détente de l’entresol est très apprécié et fréquenté. Il va aussi nous servir pour accueillir du co-working.

Tout ceci complète très bien l’arrivée dans nos murs du centre de formation « Intègre ».

  • Par contre, et pour y maintenir une bonne fluidité, l’usage du parking, jour et nuit, est maintenant sous la surveillance des caméras.

Les utilisateurs abusifs (nuit et week-end) et sans autorisation ou location seront encore plus rapidement facturés. Merci aussi de tenir le parking propre de vos mégots, canettes et objets divers… que je ramasse régulièrement !!!

Avec mon amitié, à votre service.

Jean-Pierre BLANCHARD

 

 

P.S. : Je joins en annexe les disponibilités de locaux du Domaine. Merci des contacts que vous pouvez me donner…

Les Chroniques Permanentes

location bureau lille pas cher
Chronique Spéciale Arrivant
Voir le PDF

Lire la Chronique

CHRONIQUE DU DOMAINE

Mise à jour avril 2008

Objet : Du bon usage du Domaine :

Pour servir d’aide-mémoire aux anciens et d’initiation à  nos « usages » pour les nouveaux locataires

1- DE LA MÉMOIRE AU PATRIMOINE

  • Le domaine a été inauguré en 1923. Il était le bâtiment de direction des Etablissements Paindavoine. (Constructions métalliques)

L’histoire de cette famille, de ses dirigeants et des réalisations de leur entreprise est racontée (et montrée) dans les couloirs et les escaliers des différents étages et dans la salle Jacques Paindavoine (il en fut le dernier président. Il nous fait l’amitié de nous rendre visite régulièrement. Il a mis l’ensemble des archives de l’entreprise et de la famille à notre disposition).

  • Le domaine est ouvert au public chaque année en septembre pour les journées du Patrimoine. À cette occasion, nous essayons, soit d’enrichir la documentation présentée, soit d’avoir une exposition occasionnelle. Nous cherchons comment nous pouvons y associer une mise en valeur de nos locataires. Merci de vos suggestions.

  • Nous disposons d’une salle d’archives Paindavoine et avons signé des conventions de prêt avec la famille, mais aussi avec les Archives du Monde du Travail de Roubaix (qui disposent, par donation, d’un fond Paindavoine important). Notre partenariat rend possibles des expositions et des échanges.

  • Le Domaine accueille aussi des Archives de Philibert Vrau. Le petit livre, joint en annexe, vous permet de découvrir la vie et l’œuvre de ce grand industriel Lillois, mécène légendaire de la cité. Il est un représentant remarquable du catholicisme social des années 1870 / 1910. Nous militons pour sa béatification. Il a donné son nom à ce quartier de Lille « Filbertville ».

  • Nous sommes partenaires et adhérents, (ainsi que certains des locataires du Domaine : nous vous encourageons à l’être aussi), de l’association Filbertville. Cette association du quartier défend son patrimoine et fait vivre par des spectacles, des concerts et des fêtes, la convivialité de ce coin très spécifique de la métropole.

  • L’association se bat aussi pour la conservation de l’îlot Saint Philibert, notre voisin de droite (en sortant dans la rue). C’est le dernier témoignage, intact à Lille, des réalisations paroissiales de Philibert Vrau (Eglise + Presbytère + Ecole + Patronage). L’ensemble du quartier, derrière son association Filbertville, se reconnaît dans Philibert Vrau (qui a son portrait sur un vitrail de l’église) et milite pour sa béatification. Son « procès » a été relancé par Monseigneur Defoix, Archevêque et Evêque de Lille en 2007.

  • Le propriétaire du terrain voisin (sur lequel s’édifiait autrefois l’usine Paindavoine) a changé en 2005. Après les AGF, le nouveau propriétaire est l’EPF Nord-Pas-de-Calais, et ce, dans le cadre d’un accord avec la mairie pour la dépollution de la parcelle. Cette opération a été réalisée en 2007 et un premier aménageur vient d’être choisi.

La Mairie souhaite créer 200 logements, 70 % en accession à la propriété (dont une majorité de maisons avec jardins). Le projet prévoit de doubler le parc Paindavoine d’un jardin public avec conservation des arbres qui bénéficient d’une protection du fait de leur âge.

  • Avec Jacques Paindavoine et l’association Filbertville, nous demandons que, dans ce nouveau quartier, qui comprendra plusieurs rues, les noms de Paul et Elisée Paindavoine (les fondateurs de l’usine) et de Philibert Vrau (qui a fondé la Catho et qui, par l’Eglise Saint Philibert, est à l’origine du quartier) soient donnés à des rues proches de notre site.

  • L’année 2009 devrait être celle de la concrétisation de cet important chantier (qui va accélérer la mutation de cette partie de Lille) que nous voyons d’un excellent oeil. Il devrait permettre à un certain nombre de personnes travaillant au domaine Paindavoine de se rapprocher de leur lieu de travail…

  • Ce sera un retour aux origines du quartier. Il s’est en effet constitué lorsque les Paindavoine y ont construit leur usine (après la destruction, pendant la guerre de 14/18, de celle de Moulins).

De nombreux collaborateurs (ils étaient près de 1.000) sont venus résider à proximité. C’est ce qui donne ce cadre, mélange de maisons avec jardins de taille et de standing différents, au charme très spécifique.

Ceci devrait nous faire admettre que le début du XX° siècle maîtrisait mieux l’équilibre social et l’art de vivre ensemble que le début du XXI° siècle, fait de ghettos, d’exclusion et de colère « rageuse ».

2- POUR VOTRE CONFORT

  • La salle de réunion « Jacques Paindavoine »

Le domaine dispose d’une salle de réunion. C’est l’ancien bureau de direction de « Paindavoine Frères Constructeurs ». Nous lui avons donné le nom de son dernier président, qui fut son dernier occupant quotidien.

Nous y avons réuni les archives les plus précieuses. Elles font remonter la généalogie et l’activité « métallurgique » à Théophile Joseph Paindavoine qui en 1820 exerçait le métier de Maréchal Ferrant au faubourg de Paris.

Nous mettons « par courtoisie » cette salle de prestige à votre disposition gratuitement, lorsque vous en avez besoin. Ce n’est pas un droit lié à votre bail. Il vous suffit de nous la réserver un peu à l’avance par un mot dans notre boîte à lettre. En cas (rare) de demandes concomitantes de plusieurs locataires, nous donnons la priorité soit à la première demande, soit à l’utilisateur le moins fréquent.

Merci à vous de nous la rendre dans le même état que vous l’avez trouvée. (C’est-à-dire rangée, propre, volets sur rue refermés).

En cas d’accident, au cours d’une réunion ou d’une réception, elle est remise en état aux frais de l’utilisateur maladroit.

  •  Le courrier

Il est distribué autour de 12h30

Le Domaine Paindavoine a l’avantage d’être équipé sur la façade rue d’une boîte aux lettres de la Poste. Cela évite de devoir se déplacer pour poster son courrier… Cependant, certains regrettent que les grands plis et les épais dossiers ne puissent y être glissés. Notre facteur se propose de les emporter chaque jour, vous avons consacré une boite à lettre (qui sert aussi aux alarmes) a cela. Elle est intitulée « Poste Hors Normes ».

Je suis très souvent interrogé par le facteur concernant des courriers adressés à des destinataires ne figurant pas sur les boîtes aux lettres.

Afin de lui faciliter la tâche et d’éviter les retours de courriers qui vous seraient destinés, je vous propose :

  1. De demander à vos correspondants de préciser le nom de vos sociétés sur les enveloppes qui vous sont destinées.

  2. De faire figurer la liste des diverses « appellations » qui vous correspondent.

Il est cependant rappelé qu’il n’est pas possible de domicilier à Paindavoine une société autre que celle figurant sur votre bail, sans notre accord préalable.

  •  Le soleil et les stores

Même dans le Nord le soleil peut taper dur… Vous pouvez avoir besoin de vous protéger. (Mais pas par des cartons ou des papiers collés sur les vitres).

Nous avons donc établi avec l’entreprise R2S (Mr Laurent LECUYER – 15 bis, rue Adolphe Case – 59000 Lille – 03 20 56 07 07 – r2s@mail.dotcom.fr) une norme compatible avec les stores déjà existant et qui s’impose au Domaine.

Pour les stores à bandes verticales (préexistants), il est possible de les compléter, mais nous ne conseillons pas leur extension pour 2 raisons :

  • Ils reviennent plus chers et se nettoient mal ;

  • Ils ne permettent pas d’ouvrir, ni même d’entrebâiller les fenêtres sans les abîmer.

Cependant, si vous les souhaitez tout de même, comptez environ 200,00 € HT pour un bureau de base dans la norme couleur.

Nous préconisons, et c’est une obligation pour les nouveaux locataires réalisant une première installation, des stores vénitiens blancs encastrés à l’intérieur de la fenêtre, posés directement sur le carreau. Ils reviennent environ à 70 € HT par carreau.

Pour en faciliter l’adoption, nous prendrons à notre charge 25% de votre facture d’équipement. Vous devez prendre contact avec Monsieur Lecuyer pour lui faire établir un devis et lui passer votre commande (attention, nos fenêtres ne sont pas toutes de taille standard).

Il vous facturera directement les ¾ de la commande. Le solde sera réglé par le Domaine (si nous en sommes informés).

En cas de départ, les stores restent notre propriété et servent aux locataires suivants, s’ils sont en bon état.

  •  Le chauffage

Avec des variations, nous le démarrons fin octobre pour l’arrêter début mai.

Nous vous confirmons que notre objectif est d’assurer une température de 20° dans les bureaux de 8h30 à 18h. Notre système de chauffage-vapeur est très économique (pour vos charges) mais brutal et difficile à régler. Il est aussi irrégulier, selon les localisations dans le bâtiment. Les thermostats des radiateurs permettent de bloquer la montée en température dans les bureaux trop chauds (le positionner entre 2 et 3). Surtout en début de saison, les bureaux trop froids doivent se signaler à nous pour que nous puissions modifier le réglage général. Merci donc de baisser les thermostats si vous avez trop chaud (plutôt que d’ouvrir les fenêtres) et de nous voir si vous avez froid.

Pour mémoire, les radiateurs électriques sont interdits, du fait de leur très forte consommation électrique qui pénalisent les charges de tous. Nous avons mis en place la possibilité d’une surfacturation électrique, ciblée, pour sortir de cette règle sans pénaliser les autres locataires.

Soyez indulgents avec nous lorsqu’il y a des brusques variations de température d’un jour à l’autre. Nous n’avons dans le système aucun réglage automatique. Nous réagissons et nous adaptons manuellement. En notre absence, Madame Goalès peut adapter les chauffage aux imprévus.

Les mêmes règles de surfacturation électrique régissent la climatisation. Nous ne sommes pas équipés et normalement nous ne l’autorisons pas (pour ne pas la faire payer par les autres). Vous pouvez vous équiper après avoir eu notre accord

  •  La presse

Des présentoirs au rez-de-chaussée et au premier étage vous proposent des journaux « gratuits ».

Nous avons sélectionné

            en quotidien : 20 Minutes

            en hebdomadaire : Sport

            en bi-mensuel : A nous Lille

N’hésitez pas à en profiter. Nous sommes prêts à faire évoluer, sur votre demande, cette sélection.

  •  Les distributeurs automatiques

Vous trouverez au 1er étage, des boissons chaudes et froides, des friandises, des en-cas, des sandwichs…

Le distributeur est très régulièrement approvisionné. Vous pouvez orienter l’entreprise qui dessert ces machines par vos goûts et besoins personnels. Le choix est mobile. Il peut évoluer. De même si vous avez un problème de fonctionnement, n’hésitez pas à lui en faire part ou à nous en informer. Cela sera régularisé lors de la prochaine visite (Téléphone où les joindre sur les appareils).

  •  Lieux de rencontre

Chaque étage dispose d’un palier aménagé en lieu de rencontre ou de repos.

  • Carrefour de l’avenir

  • Forum de l’Algérie

  • Carrefour de l’Usine

Cela permet à nos locataires de se connaître et de se parler. Cela favorise les échanges, mais aussi les partenariats. Nous sommes très heureux de savoir que certaines entreprises ont, depuis leur arrivée au Domaine, fait des affaires avec d’autres locataires.

C’est aussi pour cela que nous vous informons régulièrement des arrivants et de leurs activités.

  • Le parking

Nous avons assez de places pour ne pas pour l’instant les pré-attribuer. (1 place théorique par bureau) la rotation des voitures permet plus de stationnement. Pour mémoire, il est possible de faire rentrer vos visiteurs en déclenchant le portail avec votre bip, depuis le fond du bâtiment (rez-de-chaussée ou 1er étage), près des fenêtres donnant sur l’escalier. Cela marche sans sortir, ni ouvrir la fenêtre.

Les parkings « Visiteurs » et « Handicapés » sont réservés à leurs destinataires ou à des déchargements très courts. Merci de respecter cet usage.

Le parking, de manière générale, n’est pas dans votre bail un parking résidentiel. C’est un parking de travail associé à votre bureau. Vous ne pouvez l’occuper que pendant que vous ou vos collaborateurs êtes dans les bureaux. Ceci exclut donc son usage pour un dépôt de voiture la nuit, le week-end, ou pendant vos absences pour déplacements ou congés.

Nous acceptons, par courtoisie, quelques dérogations ou facilités lorsque vous nous le demandez à l’avance. Nous avons des entreprises locataires de place de parking. En dehors des règles de votre bail, l’usage de notre parking est donc payant (sauf acceptation préalable pour des périodes courtes ou exceptionnelles).

Nous avons aussi, pour votre sécurité, à assurer une surveillance des « voitures étrangères », qui peuvent êtres déposées par des inconnus, pour les « soustraire » à leurs légitimes propriétaires (c’est une pratique qui n’est pas qu’anecdotique à Lille). C’est la raison pour laquelle nous nous inquiétons, dès que nous constatons, sans avoir donné notre accord, la présence de voiture la nuit ou le week end (nous en avons la trace par les enregistrements vidéos de nos caméras de surveillance). Merci donc de respecter, sur ce point, notre organisation.

  • Un certain nombre de nos locataires, qui dépassent leur quota de places de parking (théoriquement 1 place par bureau de 25 m2), n’ont pas équipé leur personnel non résident de bip. Ceux-ci ont donc pris l’habitude de rentrer derrière une ouverture, avant que la porte ne se referme. Cela entraîne une absence totale de possibilité de contrôle des entrants et peut entraîner une saturation du parking. Ce n’est guère correct.

Dans l’avenir devrons-nous affecter à chaque bureau de 25 m2 une place fixe ?

Dans ce cas, le parking visiteur continuerait à rendre possible l’accueil de ceux-ci, à condition qu’il ne soit pas saturé par le personnel des locataires. Il serait très regrettable que nous y soyons contraints mais vous serez les premiers à nous le demander si vous ne trouvez plus de place.

L’affectation d’une place fixe rendrait le parking utilisable par beaucoup moins de personnes du fait de l’absence de « roulement ».

Je vous rappelle que nous disposons d’un abris pour vélos et motos, derrière le bâtiment, à côté de la friche Paindavoine. Il est à votre disposition et à celle de vos collaborateurs (à l’exclusion de tout autre emplacement). Attention, les vélos ne doivent pas entrer par le hall, mais eux aussi par la double porte du parking.

Les places allongées en bout de parking, près de l’entrée, sont réservées aux camions locataires ; merci aux voitures de les laisser libres.

Le parking n’est ni une poubelle, ni un cendrier. Merci de n’y jeter ni papier, ni chewing-gum, ni mégots de cigarettes. Il n’est nettoyé par soufflage qu’une fois par mois.

Si vous aimez vivre dans un environnement propre, merci de ramasser vos papiers, de ne pas y abandonner des cannettes ou les gobelets de nos distributeurs, ou des emballages de friandises ou de cigarettes. Vous en serez les premiers satisfaits.

  • Le Parc

Comme le parking, merci de le garder propre. Il est équipé de poubelles vidées 2 fois par semaine. Il est à votre disposition avec ses bancs et ses tables, pour prendre un café, grignoter ou tenir une réunion lorsqu’il y a du soleil.

Nous l’entretenons et le fleurissons avec affection. Notre plaisir est que vous l’aimiez et en profitiez. Merci de nous y aider.

3- POUR LA BEAUTÉ DES LIEUX

Nous pensons que beaucoup d’entre vous apprécient de vivre dans un cadre soigné. C’est ce que nous essayons d’apporter.

  • Merci de penser que coller des papiers sur les fenêtres n’est ni esthétique vu de l’extérieur, ni acceptable du fait de la possibilité de montage de stores.

  • Merci de penser que le stockage de cartons au-dessus de vos armoires, le long des vitres du couloir n’est pas non plus très esthétique. (Nous avons des locaux pour l’archivage et vous avez au moins 2 murs pour monter en hauteur)

  • N’oubliez pas de demander notre accord pour tous travaux ou modifications de vos locaux. Sinon vous devrez tout remettre en état avant votre départ.

  • N’oubliez pas que le cahier des charges de la signalétique du bâtiment (tarif joint) est obligatoire pour tout le monde…. Et tous les lieux.

  • Enlèvement des déchets

Nous avons 6 bacs de 750 litres dans le local poubelles près de l’entrée, (que nous complèterons si nécessaire).

L’enlèvement des bacs-poubelles se fait le lundi et le jeudi matin entre 6h30 et 10h.

Merci de placer l’ensemble de vos déchets dans ces bacs et jamais en dehors. Merci aussi de respecter le tri sélectif (recyclable : couvercles rouges, non recyclable : couvercles gris)

Pour vos encombrants, vous devez les sortir sur le trottoir le soir du 3ème jeudi de chaque mois (Et seulement ce jour-là). Merci de penser que c’est le « ménage » qui sort les containers. Ne lui compliquez pas la vie. Le local poubelles n’est pas un lieu de stockage de déchets, en attente des encombrants. Personne n’est chargé de les sortir à votre place. Merci d’éviter au cours de ces manutentions de laisser traîner des papiers sur le parking. Celui-ci est balayé une fois par mois.

Certains d’entre vous ont des garages pour du stockage. En cas de livraison, il y a création de déchets. Merci de vous charger de leur évacuation immédiate dans les bacs poubelles.

Tout ce qui est abandonné sur le parking est entraîné partout par le vent et donne une impression désolante à notre environnement.

  • Ménage

Les parties communes sont nettoyées 3 fois par semaine par Madame Goalès.

Les vitres sont lavées 3 fois par an, mais seulement leur face extérieure (parties communes). Les faces intérieures vous incombent. Vous pouvez les faire nettoyer en même temps si vous en passez contrat avec nous.

De même le nettoyage interne de vos locaux vous incombe. Il est rendu obligatoire par votre bail. Pour cela aussi vous pouvez nous contacter : voir note spécifique avec tarif en annexe.

4- POUR VOTRE SÉCURITÉ

  • Nous disposons d’une vidéo surveillance de notre environnement immédiat.

6 blocs de caméras, situés sur la terrasse du bâtiment des bureaux, filment en permanence 24h sur 24 :

                       – Le parking et les garages

                       – Le parc et la porte d’entrée sur le parc ainsi que l’accès à la friche.

                       – La porte d’entrée sur rue.

Les images, conservées 3 jours sur le disque dur de l’appareil, peuvent être copiées (assurance, police, …) et consultées par appel de la date et de l’heure.

Selon la Loi 95-73 du 21/01/95 et le décret 96-026 du 17/10/96, vous pouvez, en cas de besoin, avoir accès à ces images, en vous adressant au bureau « Mémoire de Pierre ». Ceci est conforme aux textes affichés dans notre hall d’entrée.

Nous attirons votre attention (et nous vous prions d’en informer tous vos collaborateurs ou visiteurs) sur le fait que la qualité de ces images et leur conservation rend possible, après coup, l’identification des personnes, des véhicules ou des incidents intervenant autour de notre bâtiment. Un affichage de la mise sous sécurité du Domaine par vidéo surveillance est réalisé sur nos portes extérieures.

En prévision des travaux sur le terrain voisin, ce panneautage est aussi en place sur le grillage de séparation près du garage à vélos.

  • Le soir et le matin (7h30 et 19h30) un volet métallique vient bloquer la porte d’entrée sur rue du Domaine et la clenche d’ouverture de la porte du Parc se bloque. Ceci se fait automatiquement.

Il reste possible à tous d’entrer par la porte donnant sur le parc (avec la même clef que celle de la porte sur rue). Il est aussi possible de sortir sur la rue en appuyant sur le bouton qui se trouve sur le coté de l’intérieur de la boîte à lettre consacré aux alarmes et à la poste. (Poste Hors Norme). Merci de ne pas en faire un usage excessif.

Le volet roulant métallique se referme automatiquement après votre sortie (rapide).

Par sécurité, lorsque vous sortez après 19h30, le soir, par la porte du Parc, donnez un tour de clef supplémentaire. Notre porte n’y est pas aussi solide que celle donnant sur la rue.

  • Dans les escaliers et les toilettes, merci à ceux qui ouvrent les fenêtres de les refermer en partant le soir. Sinon, quand nous sommes absents elles restent ouvertes toute la nuit. Ce n’est pas bon pour la sécurité de vos bureaux surtout s’ils ne sont pas sous alarme…. Ce n’est pas non plus bon s’il se met à pleuvoir.

  • Trop souvent une sonnerie sur l’interphone déclenche de votre part une ouverture systématique sans vérification de la qualité de l’entrant (qui est pourtant sous votre responsabilité).

C’est le cas très souvent au moment de la sortie du collège. Les gamins sonnent et c’est ensuite une succession de déclenchement d’ouverture. C’est souvent ainsi, et parce que mon bureau est à côté, que je prends conscience que c’est l’heure de la fin des cours… ! Est ce bien raisonnable ?

  • Notre système, généralisé de Clefs Denys, nous permet en cas d’urgence (ou d’oubli de vos clefs) d’accéder partout, grâce à un passe général. Nous vous informons toujours par écrit si nous sommes contraints de pénétrer chez vous en votre absence. Attention, vous ne pouvez pas, sans passer par nous, faire faire des doubles de ces clefs. Ces doubles sont hélas chers. Si nous avons des doubles en stock, nous les mettons à votre disposition gratuitement, sinon nous les commandons pour vous et nous vous les facturons

  • Malgré notre présence fréquente, nous ne voyons pas tout et nous ne savons pas toujours vite ce qui vous perturbe. N’hésitez pas à nous en faire-part ou, si nous ne sommes pas là, à nous laisser un mot dans notre boîte à lettres. Je crois qu’il y a peu d’exemples de non réaction rapide de notre part, car les problèmes sont plus faciles et moins coûteux à résoudre si l’on agit vite.

  • Alarme

Nous disposons d’un bloc multi alarmes mettant sous détection de mouvements 16 locataires. (les plus fragiles : rez-de-chaussée et 1er étage sur Parc et parking)

Sur le plan des charges, les coûts de cette surveillance sont mutualisés, dans les charges, à tous les locataires car la sécurité que donne cette installation bénéficie à tous directement et indirectement.

Tous les bureaux sous alarme doivent utiliser un code personnel, à partir de la boîte à lettre de l’entrée, pour armer ou désarmer leur bloc personnel d’alarme. Vous avez, par société concernée, donné 3 numéros de téléphone (votre bureau + 2 personnes) à joindre en cas d’intrusion (…ou de fausses manœuvres). Vous avez aussi un mot de passe d’identification (secret, mais à partager avec vos collaborateurs) pour vous identifier, en cas d’appel, auprès du centre de surveillance (merci de ne pas l’oublier).

Ce n’est pas compliqué, mais cela demande un minimum de rigueur. C’est le prix à payer pour : baisser le prix de vos assurances, être prévenu en cas d’intrusion et limiter leurs conséquences… Et surtout dissuader ce type de problème dans l’ensemble du bâtiment.

Les travaux, qui vont durer entre 3 et 5 ans dans la friche voisine, rendent plus que jamais intéressant ce type de protection.

Depuis 8 ans que nous gérons le Domaine Paindavoine, nous n’avons eu aucun incident sur le plan de la sécurité. Filbertville est un quartier calme (bien qu’il soit rattaché à Lille-Sud). Notre seul problème est le collège, classé en ZEP. Il est notre voisin, au fond du parking. Les sorties de classes sont parfois un peu agitées. Il est probable que, dans environ 3 ans, le problème sera réglé puisque la Mairie a pris la décision de construire un nouveau collège « Lille-Sud » au bord du périphérique et de réserver le collège voisin aux enfants handicapés (ce qu’il est aussi aujourd’hui).

EN FORME DE CONCLUSION PROVISOIRE …

Merci d’avoir eu la patience de nous lire. Nous espérons que cette synthèse de nos règles et de nos « trucs », destinés à faciliter cette partie de nos vies que nous passons ensemble, vous est utile. Merci d’en faire part à vos collaborateurs.

En plus de cette longue note, nous vous donnons la liste des numéros de téléphone et des informations utiles en cas de problème, ainsi que des infos spécifiques.

Nous publions chaque année plusieurs « Chroniques du Domaine » pour vous informer des arrivants, des évolutions de notre entourage ou des évènements marquants …

Nous espérons que vous serez satisfait d’avoir choisi d’exercer votre activité professionnelle au Domaine et que vous y demeurerez longtemps.

Parce que nous partageons avec vous le désir d’entreprendre, que nous en connaissons les risques et les besoins d’adaptation constants, nous sommes toujours prêts à essayer de trouver, avec vous, des solutions qui allègent vos soucis, plutôt que de les alourdir.

N’hésitez pas à nous en informer. Tout ce qui est prévisible est plus facile à bien gérer.

Si vous êtes contents d’avoir vos bureaux chez « Paindavoine », vous aurez peut-être envie de voir s’y installer vos relations. N’hésitez pas à nous les « recommander ». Nous vous informerons une fois par an de nos disponibilités et de nos tarifs.

J.P Blanchard

location bureau lille proximité autoroutes
Chronique du Domaine
Voir le PDF

Lire la Chronique

CHRONIQUE DU DOMAINE

 

Ménage et Nettoyage de vos bureaux

Jusqu’au 1er avril 2007 le ménage était assuré (pour les parties communes et quelques locataires) par la société PEI.

Cette société reste notre fournisseur pour le nettoyage des vitres et le décrassage des moquettes et bolons. De même, CWS reste notre prestataire pour les distributeurs des toilettes (essuie mains, papiers, savon).

Par contre, depuis le lundi 2 avril, vous avez commencé à voir apparaître dans nos locaux Madame Goalès qui devient responsable de votre confort. Elle a, pour nous tous, de nombreux avantages par rapport à la situation précédente.

  1. Elle habite le quartier, vraiment très près du Domaine Paindavoine. Elle sera donc très naturellement un « ange gardien » supplémentaire du Domaine.

  2. Sa proximité fait qu’elle interviendra pratiquement tous les jours, souvent très tôt. La majorité d’entre vous ne la croisera que le jeudi où elle sera là de 7h à 10h (ce qui permet un contact personnel).

  3. Je suis persuadé que sa continuité nous donnera progressivement un état des lieux plus satisfaisant et avec moins de « baisse de régime » que ce que nous constations.

  4. Elle garde des disponibilités de temps (additionnels) qui lui permettront, progressivement, d’intervenir chez l’ensemble des locataires qui le souhaiteront. Cela évitera que de nombreux intervenants se bousculent sur le Domaine avec, entre autre, des problèmes de gestion du tri sélectif. De plus, cela ne peut qu’améliorer les problèmes de sécurité…

Si, bien sur, vous restez libres du choix des sociétés que vous faites intervenir, je souhaiterais que, progressivement, nos locataires qui ont des entreprises de ménage extérieures, fassent basculer cette tache sur Madame Goalès. Cela rendra vos problèmes de facturation plus simples : Je vous propose de porter cette prestation sur vos appels de loyer, avec une ligne spécifique.

Nous avons établi un tarif qui tient compte des frais exacts que nous avons en salaires, charges et matériel. Ce tarif devrait être intéressant puisque, même si nous donnons à Madame Goalès un salaire très supérieur à celui des agents des sociétés, nous ne prenons aucune marge sur ce travail, qui n’est pas notre vocation principale. Nous vous proposons donc pour 2 passages par semaine (1 pour un ménage complet, 1 pour un vidage des poubelles et cendriers et coup d’œil d’urgence)

 

                        Petits bureaux (demi-cellules) : 25 € HT par mois

                        Cellules Normales : 40 € HT par mois

                        Bureau de 2 cellules : 70 € HT par mois

                        Bureau de 3 cellules : 100 € HT par mois

                        Bureau de 4 cellules : 130 € HT par mois

Il faut ajouter à cela le nettoyage des vitres. Nous en assurons l’extérieur (parties communes) avec PEI. Il vous revient de le faire à l’intérieur de vos bureaux. C’est indépendant du ménage. Cela continue à être assuré par PEI (3 fois par an) qui ne veut pas faire de petites facturations individuelles. Nous le traiterons donc par refacturation sur vos appels de loyers au prix suivant (par intervention) :

 

                        Petits bureaux (demi-cellules) : 6 € HT par mois

                        Cellules Normales : 10 € HT par mois

                        Bureau de 2 cellules : 18 € HT par mois

                        Bureau de 3 cellules : 25 € HT par mois

                        Bureau de 4 cellules : 32 € HT par mois

Pour le nettoyage de vos moquettes, il sera fait, si possible, en regroupant les interventions, par PEI. Merci de prendre contact avec nous. Les devis dépendent du déplacement et donc du regroupement possible des interventions.

Je souhaite, j’en suis sûr en votre nom aussi, la bienvenue à Madame Goalès et une bonne adaptation parmi nous. Je souhaite que vous ayez vite envie de lui confier le confort de vos bureaux et que vous en soyez satisfaits.

Si tel est le cas, le confort et la qualité du Domaine Paindavoine aura encore progressé.

J.P Blanchard

location bureau lille proximité autoroutes
Informations utiles
Voir le PDF

Lire la Chronique

INFORMATIONS UTILES

EN CAS DE PROBLEMES

OU DE SINISTRES

 

 

Mise à jour Octobre 2010

  1. Incidents et interlocuteurs immédiats

 

Nous sommes souvent là. Nous sommes vos interlocuteurs en cas de problèmes de toutes  natures.

Jean-Pierre BLANCHARD : 06.07.16.50.27

Madame GOALES : 06.89.99.19.08

Mais nous pouvons être absents.

La société SOPAREC – rez-de-chaussée, boulevard de la région – (présente tard le soir) détient un double des clefs stratégiques (chaufferie, portail parking, portail de la friche…). Ils sont en outre bourrés de compétences et de gentillesses.

L’ensemble des contacts que nous vous donnons ci-dessous, n’est valable que si nous sommes tous absents et injoignables et si SOPAREC ne peut aider à trouver une solution. Nos prestataires ne peuvent être contactés directement par vous que pour des urgences graves.

 

  1. Problèmes électriques

L’entreprise qui connaît nos installations et les entretient est ECELEC. Vous pouvez, en cas d’urgence, joindre directement son patron Monsieur COULON : 06.87.82.32.73

Vous pouvez aussi le contacter pour les besoins électriques d’entretien de vos bureaux. Il vous établira un devis. C’est la garantie d’une intervention rapide et cohérente avec l’installation.

Attention, pour des raisons de sécurité, nous vous recommandons de ne jamais ouvrir nos armoires électriques et nos boîtiers par zone.

 

  1. Dégâts des eaux – Plomberie

L’entreprise qui connaît et entretien notre plomberie est : NORMA CHAUFF – Monsieur DEMUER 06-05-43-57-73

La société SOPAREC sait couper les arrivées d’eau par étage. (au sous-sol, à côté du point d’eau : Venelle de la Sécurité).

 

  1. Dégâts des eaux – Toiture ou Maçonnerie

Notre maçon est l’entreprise BALLESTA. Vous pouvez en cas d’urgence contacter Monsieur Knolf : 06.07.04.10.39

 

  1. Départ de feu, incendie

Départ de feu dans vos bureaux

La réglementation prévoit que vous soyez équipé d’un extincteur.

Vous trouverez, dans nos couloirs, des extincteurs spécialisés (normaux ou spéciaux     électriques).

Incendie

Si le feu ne peut être maîtrisé, déclenchez l’alarme générale par le boîtier le plus     proche, évacuez le bâtiment et appelez les pompiers.

Sorties de secours

Nos sorties de secours sont fléchées et des boîtiers lumineux éclaireront votre sortie,    même en cas de rupture électrique.

Nos sorties normales sont complétées de sorties annexes au sous-sol et de l’escalier extérieur de la salle Jacques Paindavoine (clef sous boîtier).

En cas de blocage, fermez votre porte et signalez votre présence à la fenêtre, les pompiers vous feront facilement sortir.

 

  1. Urgence vapeur

Notre chauffage, très particulier et peu ccourant, est à vapeur. Il n’y a pas de risques de fuites d’eau importantes. Par contre, il peut y avoir des fuites de vapeur d’eau. Notre chauffagiste est l’entreprise SUVELIER. Vous pouvez joindre Monsieur Frédéric MIFSUD au 06.85.83.20.48

L’entreprise SOPAREC a les clefs de la chaufferie et les compétences du diagnostic.

Le problème de température dans les bureaux n’est pas une cause de contact avec SUVELIER. En mon absence, Madame Goalès peut augmenter le chauffage en cas de coup de froid imprévu. Adressez-vous à elle.

 

  1. Problèmes liés à l’ouverture du portail du parking

En cas de panne électrique, les vérins se déverrouillent. Il est possible d’ouvrir la double porte manuellement en la poussant lentement.

En cas de problèmes, vous pouvez joindre l’entreprise KONEMATIC qui gère notre contrat d’entretien. Le numéro de dépannage est le 0811 71 7000 avec intervention dans les 4 heures.

  • Pour mémoire : un bip d’ouverture supplémentaire ou de remplacement peut vous être procuré, moyennant un dépôt de garantie. Les piles peuvent être changées, adressez-vous à votre buraliste. Nous en avons un stock, mais nous vous les facturons.

  • Pour mémoire : Notre parking est à votre disposition pendant votre présence dans les bureaux.

Le parking n’est pas résidentiel. Il ne vous est pas possible (sans notre accord préalable) d’y laisser une voiture la nuit, le week-end ou pendant des absences (congés ou séminaires). Certaines places de notre parking sont loués à des entreprises. En cas d’utilisation abusive (en dehors des heures de bureaux et de votre présence dans les locaux), nous vous facturerons (1 mois) cette prestation non autorisé au tarif du moment.

Vos visiteurs ont un parking spécifique. Merci de le laisser toujours libre ainsi que les places handicapés (sauf au moment de vos déchargements de marchandises ou de matériels).

 

  1. Problèmes de sécurité : anti-intrusion

Alarme :

Le bâtiment Paindavoine est câblé pour que les bureaux puissent être équipés d’une alarme individuelle branchée sur un centre de surveillance (système d’alarme central géré par le Domaine).

  • Pour mémoire, les bureaux les plus « fragiles » sont sous dispositif d’alarme (rez-de-chaussée et 1er étage donnant sur le Parc et le parking). Les locataires concernés ont l’obligation de l’utiliser . Leur alarme individuelle nous protège tous.

Notre prestataire de surveillance est la société ADT Surveillance.

Notre numéro de client est le : 554 353 14 003.

Le numéro à contacter avec cette référence est le : 0825 000 205. Ils se       déplaceront pour tout problème technique, même en notre absence.

Serrurier :

Le Domaine est équipé en serrure « Deny ». Il ne peut et ne doit jamais être fait de copie des clefs. C’est un système très particulier et très sûr, mais en cas de problème, il nécessite un spécialiste.

Le notre est l’entreprise AD’HOC.

Vous pouvez joindre en cas d’urgence Monsieur LAMBRE au 03.20.84.21.49 ou au 06.80.37.70.52.

  • Pour mémoire, des clefs supplémentaires Deny peuvent nous être demandées. Leur coût est élevé. En cas de perte ou de commandes spéciales, elles vous seront facturées 100 € pièce (pour certains bureaux, nous en avons plusieurs exemplaires disponibles …. et gratuits).

  • Nous disposons d’un passe général permettant d’accéder à tous les locaux en cas d’urgence (ou d’oubli de clefs). Nous vous informons de tout passage dans vos bureaux en votre absence.

  • Si votre demande à Monsieur LAMBRE correspond à un problème de votre responsabilité, il vous facturera directement.

Problèmes avec les élèves du collège Verlaine :

Vous pouvez joindre le principal du collège au : 03.20.16.92.60 . Ses élèves, comme nos enfants, sont vivants et parfois bruyants. En bande, il peuvent « déborder », au moment des sorties de cours. Nous n’avons plus de problème pour l’instant.

Problèmes de sécurité générale ou d’intrusion :

Vous pouvez joindre le Commissariat de Lille Sud et l’UTEQ au 03.20.16.38.31

Vidéo surveillance :

Des caméras sont installées sur notre terrasse. Elles enregistrent 24 h sur 24 l’ensemble des mouvements sur le parking, dans le parc, ainsi que sur le terrain qui nous est proche. Attention, la durée de stockage des infos n’est que de 78 h environ.

Volet roulant de notre porte d’entrée :

En dehors des heures d’ouverture au public du Domaine (7h30 à 19h30), la porte d’entrée des bureaux est fermée par un volet roulant. L’accès reste possible par l’entrée du Parc. Sa porte en est fermée, mais sa clef d’ouverture est la même que celle de la porte sur rue (merci de la refermer à clef lorsque vous partez tard. C’est une sécurité supplémentaire, après 19h 30).

L’ouverture de la gâche de la porte du Parc cet l’ouverture/fermeture du volet roulant sont automatique et programmées.

Lorsque le volet roulant est baissé, vous pouvez le remonter pour donner accès ou faire sortir un visiteur. Il redescend de lui-même après 10 secondes. (Bouton de déclanchement dans la BAL marquée « Poste Hors Norme »

Le SAV est assuré par GOLDSTORE au 03.20.76.80.60 – Monsieur Alexis CALENS.

 

  1. Gestion de vos visiteurs :

C’est vous qui, à partir de votre interphone, provoquez l’entrée de vos visiteurs. Merci de vous assurer de leur identité et de ne pas ouvrir automatiquement.

En effet, nous avons un collège pour voisin, avec parfois des coups de sonnette intempestifs et de possibles intrusions « chahuteuses » si vous ouvrez sans contrôle.

De même, vous pouvez avec vos Bips de parking, maniés depuis l’intérieur du bâtiment (proche de la façade donnant sur le parking) provoquer l’ouverture du portail et faire entrer les voitures et vos visiteurs (parking réservé près de la porte d’entrée sur le Parc). Pour ressortir, il leur suffit de se présenter devant le portail, il s’ouvrira sans votre intervention.

Là encore, c’est sous votre responsabilité et votre contrôle que se réalisent ces opérations dont, je vous le rappelle, nous gardons la trace par nos enregistrements vidéo.

 

  1. Salle de réunion

Pour mémoire : nous mettons à votre disposition pour vos réunions «  La Salle Jacques Paindavoine ». Elle doit être réservée à l’avance auprès de nous par un mot dans la boîte aux lettres Mémoire de Pierre.

L’ouverture des persiennes sur rue est accessible dans le placard à droite où vous trouverez des chaises supplémentaires.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                J.P. Blanchard

location bureau lille pas cher
Sécurité
Voir le PDF

Lire la Chronique

CHRONIQUE DU DOMAINE

 

Lille, le 15 Nov. 2010

LA SECURITE DE TOUS PASSE PAR L’ATTENTION DE CHACUN

Présent ce samedi au Domaine, en fin de matinée (pour organiser tranquillement ma semaine et contrôler le fonctionnement de notre chaudière), j’ai trouvé la porte d’entrée sur le Parc non seulement fermée à clefs mais, en outre, ouverte. Elle ne s’était pas enclenchée et n’importe qui pouvait entrer jusqu’à vos bureaux. Grace à Dieu, par contre, l’ensemble des alarmes étaient misent… ce qui est rarement le cas.

Chers locataires, je sais que nous n’avons eu, depuis plusieurs années, aucun problème d’intrusion dans le Domaine. C’est sans doute dû aux différents systèmes de protection que nous avons et à la dissuasion passive et naturelle (caméras, volets roulants, lumières sur détecteurs) qu’ils exercent.

C’est aussi la résultante de la proximité que nous avons avec le quartier : Un certain nombre d’habitants ont leur garage ou leur parking chez nous. Ils habitent parfois en face du Domaine et assurent une vigilance protectrice de leur véhicule, dont nous bénéficions.

Mais c’est aussi dû à l’attention responsable que vous devez continuer à avoir (branchements de vos alarmes, fermeture des fenêtres, tour de clef sur la porte arrière).

La porte sur le parc est un peu faible. Lorsqu’il y a du vent elle se referme mal et peut ne pas s’enclencher. Une note sur la porte est là pour vous le rappeler.

Lorsque vous venez au Domaine, la nuit ou le week-end, donnez un tour de clef à cette porte à votre entrée comme à votre départ.

En faisant cela, vous vous protégez et protégez tous les bureaux de vos confrères. Cette solidarité est l’élément le plus important de notre tranquillité car la technique, quelle qu’elle soit, à ses limites que repousse votre attention responsable

Merci pour nous tous.

J.P Blanchard

Les archives